Tim PARKS – Comment peut-on aimer Roger!

Tim PARKS : Comment peut-on aimer Roger! (1990, poche : 2004)

Titre original : Loving Roger (1986)

En gros : Londres, les années 80. Roger (prononcez à l’anglaise) est engagé dans la boîte d’Anna, jeune dactylo, la petite vingtaine. Il est grand, intelligent, cultivé, les yeux bleus, il se passe souvent la main dans ses cheveux blonds, et ça lui suffit pour en tomber raide dingue amoureuse. Il a des idées affirmées, ce Roger. Il veut écrire des pièces de théâtre, se démarquer de l’ordinaire, note tout pour s’en inspirer plus tard. Elle bave d’admiration et de désir pour lui, il est tout pour elle. Comment expliquer alors la fin de leur histoire, lui étendu mort, et elle confiant leur fils à la voisine pour partir au boulot, comme si de rien n’était…?

Comment je l’ai découvert : j’ai testé une nouvelle méthode, baptisée « à l’arrache » . Je débarque à la bibliothèque et je prends un bouquin AU HASARD. Spontanément, je ne pense pas que je l’aurais lu, et encore moins acheté. Ni le titre ni la couverture ne m’auraient attirée.

Le souvenir que ça me laisse : j’aurais pu tomber sur pire avec ma méthode «à l’arrache».  Une assez bonne surprise, je ne regrette pas. La fin (que je connaissais déjà par la 4ème de couverture) m’a quand même surprise, et ça chapeau. Les personnages principaux faisaient un peu cliché au départ (Roger le beau salaud et Anna la simplette élevée aux romans à l’eau de rose), mais ils prennent de la consistance au fur et à mesure du roman, ils deviennent plus complexes et intéressants.

Je le recommande:  aux amateurs de dactylos londoniennes un poil possessives, non sérieusement: si vous aimez les confessions de femmes ordinaires devenues meurtrières ou plus généralement la question du rapport homme/femme, vous allez vous régaler.

Par contre : je regrette de ne pas l’avoir trouvé en anglais, je pense que j’aurais plus apprécié encore. La traduction du titre en français fait un peu tarte, je trouve.

Publicités
Published in: on 28 mars 2010 at 8 h 41 min  Comments (3)  
Tags: , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://aventuresheteroclites.wordpress.com/2010/03/28/tim-parks-comment-peut-on-aimer-roger-2/trackback/

RSS feed for comments on this post.

3 commentairesLaisser un commentaire

  1. pas mal le coup de la méthode « à l’arrache » 🙂

  2. Plutôt tentant ce bouquin hehe. 😉
    Malgré la couv’ « non tentante », comme souvent pour les éditions Babel (quoique).

  3. Je découvre ton blog grâce à ton billet sur l’extravagant voyage, très tentant ;-)) Je faisais aussi mon choix à l’arrache pendant un moment, mais je trichais, si le livre pioché ne me tentait vraiment pas je le remettais !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :