Partenariat Nil Editions – L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet + quelques réflexions sur le livre à l’ère numérique

Ah là là.

Quand j’ai vu cet après-midi sur  que j’allais participer au partenariat avec Nil Editions et que j’allais recevoir L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet, par Rief LARSEN, je me suis dit : ça c’est une bonne journée. J’ai été immédiatement attirée par ce titre dans la liste des livres proposés, c’était celui là et pas un autre. C’est comme ça avec moi. Pour confirmer mon instinct, j’ai farfouillé sur le net. Les critiques (journalistes & lecteurs) étaient mitigées, comme souvent, mais quand j’ai lu que le roman était illustré, avec des notes dans les marges, etc. mon cerveau a fait tilt.

Le titre à rallonge, ça m’a fait rêver. La couverture, encore plus. Et… le comble: le site Internet consacré au roman.

http://www.tsspivet.com/

Ce qui m’a fait réfléchir sur le livre à l’ère numérique. Je trouve ça EXTRAORDINAIRE qu’un roman ait son propre site Internet. Je ne suis pas culcul-la-praline-idéaliste-indécrottable: je sais très bien que ça fait partie d’un plan de communication marketing et le lien pour acheter le bouquin est bien en évidence. Il n’empêche que ça met dans l’ambiance, ça donne envie, enfin en ce qui me concerne. La petite manivelle pour ouvrir la boîte avec le menu du site, c’est irrésistible!

J’entends encore dire que le livre n’a pas d’avenir, que je suis tarée de vouloir travailler dans ce secteur. A ce genre de commentaire, je réponds que je suis passionnée, nuance. « Oui mais les jeunes ne lisent plus, les librairies vont fermer, les bibliothèques sont désafectées, tout ça à cause d’Internet! » et j’en passe. Quoi Internet?! On lit, on achète, on emprunte, on prète, on swap, on commente, on aime, on déteste, mais on lit. La lecture, le marché du livre a évolué, et les modes de consommation avec. Mais on lit toujours.

La lecture n’est pas un loisir pour asocial/e (pas de discriminations), on est plus tout/e seul/e dans son coin avec un bouquin sur les genoux.

On est en 2010 et un roman a son propre site Internet. Intéractif, à l’image du livre à l’ère numérique.

Publicités
Published in: on 30 mars 2010 at 17 h 59 min  Comments (9)  
Tags: , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://aventuresheteroclites.wordpress.com/2010/03/30/partenariat-nil-editions-lextravagant-voyage-du-jeune-et-prodigieux-t-s-spivet-quelques-reflexions-sur-le-livre-a-lere-numerique/trackback/

RSS feed for comments on this post.

9 commentairesLaisser un commentaire

  1. Punaise que ça me donne envie ce bouquin !!!
    Je crois que je l’achèterai dès qu’il sortira ! :p
    Merci pour cet article. 🙂

  2. Ouais, l’avenir du livre ça c’est la grande question avec laquelle on nous rebat les oreilles à longueur de temps ! L’adjoint au maire chargé de la culture dans la ville où je bosse a même demandé récemment: « A quoi sert la bibliothèque ? » Bon, c’était de la provoc mais ce n’était pas nécessairement pour dire qu’elle ne sert à rien, mais plutôt pour dire qu’il faut la (re)définir en fonction des changements qui s’opèrent dans les modes de consommation ,avec les nouvelles technologies, etc etc. Et parce que la fréquentation ne cessent de baisser dans les bibliothèques (ou tout du moins l’emprunt de livres…)

    Justement depuis quelques mois on a 2 experts (à Miami, comme dirait ma collègue !) qui planchent sur notre bibliothèque: ils ont fait un bilan de l’existant (ou du non existant !) et ont dressé des propositions d’amélioration, d’évolution, etc. Et justement ce matin on a eu la réunion récapitulative de tout ça, et il faut être honnête, ils ont tout axé sur le numérique. Alors le truc que je trouve super intéressant et prometteur, c’est l’idée d’un portail web pour la bibliothèque, histoire de lui donner une meilleure visibilité « hors les murs ». C’est vraiment intéressant de voir tout ce qu’il est possible de faire pour créer une sorte de « bibliothèque 2.0 » comme ils disent, un truc basé sur le partage (la bibliothèque publie ses coups de cœur, les lecteurs ont une place pour donner leur avis, échanger entre eux, etc.). Ça c’est l’avenir et ça donne envie ! Et ça rejoint tout à fait ce que tu dis dans ton article, que les modes de conso ont changé et que maintenant la lecture se partage !
    Par contre il y a des choses sur lesquelles j’étais moins d’accord lors de cette réunion, c’est leur ambition de mettre du multimédia un peu partout. En section jeunesse ils veulent nous foutre plein d’ordis tout partout, pour tous les âges, pour les jeux, pour l’éducatif, pour internet. Et ça ça me plait moyen. Là à l’heure actuelle on un poste dédié aux jeux, et bien sur ça marche super bien mais les gamins sont scotchés dessus au point que les parents n’arrivent plus à les en décoller, que parfois ça crée des drames, que les gamins à peine arrivés filent sur l’ordi et ne regardent même pas les livres, y’en a qui préfèrent rester à jouer plutôt que de venir écouter l’heure du conte, etc. ça moi par contre ça me plait vraiment moyennement car je pense que la bib doit quand même garder un petit côté culturel et pas devenir une salle de jeux vidéos. Je pense que la plupart des gamins sont bien équipés chez eux et passent déjà assez de temps comme ça devant un écran !
    Et puis ils veulent aussi à terme nous mettre des automates de prêt (ce qui est l’équivalent des caisses où tu fais tout tout seul dans les supermarchés) sous prétexte que le prêt ça prend du temps au personnel et que biper des codes barres les gens peuvent le faire tout seul…Là ça m’énerve parce que moi j’aime bien le moment du prêt, on peut vraiment créer un contact avec les gens, aussi rapide soit-il. Les automates de prêt c’est froid, y’a pas plus impersonnel. En plus à la bib où je bosse on a bcp de petits vieux et je suis pas sure qu’ils soient pour ce genre de choses !
    Enfin, on n’en est pas encore là !

    Tout ce blabla pour dire qu’en effet, il faut vivre avec son temps, que les modes de consommation ont changé, que les gens veulent autre chose et qu’il faut offrir une image moderne du livre, des bibliothèques.
    Dire que le livre est mort, que les gens n’en lisent plus, c’est une aberration ! Y’a qu’à voir le nombre de blogs consacré à la littérature, qu’elle soit adulte ou jeunesse d’ailleurs !
    Il faut évoluer, accepter le changement. Le tout sans en faire trop non plus !

    • Ca c’est du commentaire! Quasi aussi long que mon article! 🙂
      L’idée du portail web je trouve ça intéressant aussi, le site de la Bibliothèque Municipale de Dijon a été modifié récemment et on peut donner son avis. Le côté intéractif c’est super enrichissant. Le numérique c’est super utile, pour consulter le catalogue chez soi, réserver des documents, etc. mais comme dirais l’autre, point trop n’en faut!
      L’idée des automates de prêt, oulàlà…… il y en a à la bibliothèque de la fac depuis des années, et PERSONNE ne les utilise. Ca me refroidirais beaucoup qu’ils installent ça à la bibliothèque municipale, le contact humain (même bref comme tu dis Lene) c’est super important.

  3. J’ai reçu le bouquin today, hâte de le lire et de te donner mon avis (et d’avoir le tien aussi évidemment !).

    • Ah super, je suis en train de le lire (j’en suis au tiers), j’adore. Je l’aurais bientôt fini je posterai mon billet ce week-end je pense 😉 J’espère que tu aimeras autant que moi!

  4. emilyfat34 c’est Emy au fait, je sais même pas pourquoi ça me connecte automatiquement comme ça mais bon…

  5. Ravi d’avoir découvert votre blog avec un bouquin aussi passionnant que « l’extravagant voyage du jeune et prodigieux Ts Spivet »
    Au plaisir de vous lire


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :