Kathy REICHS – Meurtres à la carte

Robert Laffont, collection Best-sellers (2006) – 395 pp.  

Titre original: Monday mourning (2004)

En gros: Le Dr. Temperance Brennan (s’il vous plait) est une experte en anthropologie judiciaire, travaillant aux USA et au Canada. Elle a une expérience et des qualifications qui lui permettent de résoudre des enquêtes difficiles. Elle a la quarantaine, un doctorat, et elle emmerde ceux qui contredisent ses résultats. Elle s’apprête à témoigner pour un procès, lorsqu’on l’appelle pour identifier des restes humains. Trois jeunes filles, retrouvées à l’état de squelettes dans le sous-sol d’une pizzeria de Montréal. Son supérieur de labo ne s’intéresse pas des masses à cette affaire, il juge que ces corps datent d’un siècle, et que ça ne mérite donc pas tellement d’attention. Tempe Brennan croit le contraire, et va tout faire pour le prouver.

Comment je l’ai découvert: inconditionnelle (folle furieuse, on peut le dire) de la série Bones, j’étais super curieuse de découvrir l’auteur et productrice qui à inspiré la série. Les enquêtes étant indépendantes, j’ai pris celui là (le 7ème roman mettant en scène Tempe Brennan) un peu au pif. J’avais une envie de lecture récréative, sans prise de tête aucune, une lecture facile, qui va vite.

Impressions de lecture: effectivement, ce fut une lecture facile, sans effort. Style sans fioritures, simple, fluide, qui ne s’encombre pas de métaphysique ni de figures de rhétorique. Ca fait du bien de temps en temps, merde alors.

♣ Des techniques narratives assez efficaces pour créer le suspense: chapitres courts, qui laissent volontairement dans l’attente d’un évènement, et qui poussent à en lire un autre, puis un autre, et on s’apperçoit qu’on est déjà à la moitié du bouquin. Une lecture « Mac Do »: ça n’a pas la prétention d’être de la haute qualité et ça s’avale vite. Je lirais volontiers d’autres volumes de la série lorsqu’une autre envie de lecture Mac Do se fera sentir.

J’ai aimé avoir la surprise de découvrir que les enquêtes étaient traitées différemment que dans la série. Ca paraît un peu « magique », « facile », dans la série, l’identification des victimes ne prend par exemple que quelques minutes, alors qu’ici c’est traité de façon plus réaliste. Le personnage de Tempe Brennan est une scientifique instinctive, beaucoup plus sensible et subjective que son double télévisé. Elle est touchée par l’enquête, par le sort des victimes. A la fin du roman, Kathy Reichs évoque une affaire authentique, qui l’a inspirée pour ce roman, c’était assez intéressant d’avoir son point de vue en tant qu’anthropologue de métier, et non plus à travers les yeux de la romancière. 

– Je n’ai en revanche pas aimé les passages qui évoquaient la vie personnelle de Brennan. Je m’en contrefoutait franchement, ça faisait des pauses après des passages à suspense certes, pour équilibrer le récit, mais sans déconner, son Ryan qui a les yeux « bleus comme un lagon », …

Je le recommande: en lecture bronzage, détente, et si vous aimez Bones, c’est intéressant d’avoir le complément en bouquin.

En bonus voici le billet sympathique de Kikine (http://pausekikine.blogspot.com/2010/05/challenge-on-veut-de-lheroine-prise-1.html), qui l’avait proposé pour le challenge On veut de l’héroïne, auquel j’ai aussi participé.   

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://aventuresheteroclites.wordpress.com/2010/05/27/kathy-reichs-meurtres-a-la-carte/trackback/

RSS feed for comments on this post.

2 commentairesLaisser un commentaire

  1. ce résumé me plait beaucoup beaucoup, j’aime bien la série « Bones » (sans en être fana-dingue) et je ne savais pas qu’il y avait une origine littéraire à cette série d’ailleurs.
    Je note cet auteur en cas de future envie de macdolit’ 🙂

  2. Il faut que je me remette absolument à ce genre de lectures comme je lis de tout !!! ça fait longtemps que je n’ai pas lu de thriller, de policier….. ça me manque, j’avoue 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :