Tania de MONTAIGNE – Unisexe

Editions du Moteur, collection « Histoire courte » (Mai 2010) – 26 pp.

Résumé: Cette histoire courte est directement inspirée d’un fait réel. Les médias se sont emparées de sa victoire, aux JO de Pékin en 2009. Caster Semenya (jamais nommée, sûrement pour raison légale, le personnage s’appelle C.) a remporté l’épreuve du 800 mètres, en un temps record. On ne retiendra que son apprence, ce doute visuel quant à son identité sexuée. Mérite-t-elle vraiment sa médaille, remportée dans la catégorie féminine…?

« J’ai dix, onze ans, je suis grande et forte, je n’aime pas les films d’amour, les jupes, les chichis blabla, j’aime les pantalons, le foot et le karaté. » p.11

Comment je l’ai découvert: en librairie. J’étais curieuse du format, très court, et je ne connaissais pas cette maison d’édition.

♣ J’avais suivi cette affaire, qui avait fait grand bruit, j’avais vu des photos de cette coureuse. J’avais à l’époque commencé un mémoire de maîtrise sur le thème du genre, de l’identité, de la différence de genre masculin/féminin, c’est un sujet qui m’a toujours intéressée. J’ai donc décidé de tenter.

Impressions de lecture : très intéressant sur le fonds, ça pose des questions très actuelles, à travers cette affaire c’est toute la thématique intemporelle de la différence homme/femme qui est évoquée. Qu’est-ce qu’une « vraie » femme? Est-ce que la science peut vraiment déterminer le genre d’un individu? Comment l’individu se contruit-il dans un monde où les normes de genre (une fille doit aimer ça, etc.) sont encore très présentes?

– Le style. Trop journalistique, trop factuel. La forme courte, faut tout envoyer, ça doit être du concentré; je suis restée sur ma faim. J’aurais voulu plus d’effort littéraire, une vraie création à partir de ce fait réel. Ca méritait d’être plus développé, j’avais l’impression de lire un grand article plutôt qu’une histoire courte. L’évocation de la légende d’Hermaphrodite qui ouvrait le texte aurait aussi mérité d’être plus développée, à mon goût.

Je le recommande: si cette affaire vous a intéressé(e), et/ou si la question du genre vous passionne.

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://aventuresheteroclites.wordpress.com/2010/05/28/tania-de-montaigne-unisexe/trackback/

RSS feed for comments on this post.

2 commentairesLaisser un commentaire

  1. Intéressant, ça me fait penser que j’ai un bouquin de Tania de Montaigne à reprendre, intitulé… ‘Les caractères sexuels secondaires’. A croire que cette auteure est passionnée par le thème elle aussi. 😉

  2. J’avoue qu’elle me ressemble un peu car je suis très garçon manqué !!! mes amis sont des gars, j’ai mon permis moto, j’adore les sports extrêmes, je fais de la boxe thai et je déteste perdre mon temps à faire du shopping entre filles (sauf si pour aller à la librairie ou la bibliothèque) perdre mon temps à blablater comme elle le dit et faire la petite nunuche (mais heureusement toutes les filles ne sont pas comme ça) !!! Je le note….


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :