Daniel GLATTAUER – Quand souffle le vent du nord

Grasset, collection Littérature Etrangère (Avril 2010) – 352 pp.

Titre original : Gut gegen Nordwind (2006)

Pour résumer : Emmi souhaite résilier son abonnement à un magasine mais se trompe d’adresse email. Le destinataire, Léo, lui signale gentiment son erreur. Cela aurait pu en rester là. Mais pendant plusieurs mois, ils échangeront des centaines de mail, complices, traits d’humour ou confidences, drôles ou personnels. Ne souhaitant pas gâcher cette relation virtuelle, et rompre le charme de ces fantasmes numériques, la rencontre, la vraie, la réelle et physique, est retardée. Léo revoie son ex, Emmi est mariée, mais entre les lignes se dessine bien plus qu’une correspondance amicale.

Pourquoi & comment : gros succès de librairie, le résumé me laissait de marbre… mais pour me faire une idée plus précise j’ai profité de l’opportunité de l’écouter, plutôt que de le lire traditionnellement. Super idée qui comble l’ennui du repassage : Europe 1 et sa bibliothèque de l’été propose d’écouter gratuitement des romans à succès, dont celui-ci.

Impressions: c’était la version abrégée du roman, et je vais en rester là.

♣ Je comprends pourquoi ça a beaucoup marché: c’est pile dans l’air du temps, ça joue sur l’émotivité, la lectrice (lectorat majoritaire) peut se projetter à loisir, fantasmer, etc. et je ne suis pas du tout cliente de ça, ce n’est pas ma tasse de thé et ça ne m’atteint pas. Je ne parle pas de qualité, mais du genre. Pour vibrer – littérairement parlant s’entend -, il me faut du décalé, de l’ailleurs (dans le temps et/ou l’espace).

♦ Et le format audio, alors? Première fois que je teste le livre audio et je dois dire que c’était bien narré, l’aspect épistolaire était bien mis en valeur par deux comédiens, un homme et une femme, leurs voix étaient agréables. C’était abrégé mais ça ne m’a pas dérangée, le récit se suivait et se comprenait très bien. Format sympa pour la radio, pour se faire une idée d’un livre pour en suite le livre intégralement ou pas.

Ca m’a fait penser à un autre succès de librairie : Le mec de la tombe d’à côté de Katarina MAZETTI. Pour le côté rencontre improbable et aussi « je refuse d’écrire un livre mélo/sentimental » mais ça l’est quand même au final. Regardez un peu la bande annonce (très dans l’air du temps également) :

Je le conseille à: un large public, pour une lecture sympathique d’été ou de week-end. Une lecture sans difficultés, quelques heures de détente et de divertissement.

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://aventuresheteroclites.wordpress.com/2010/08/15/daniel-glattauer-quand-souffle-le-vent-du-nord/trackback/

RSS feed for comments on this post.

13 commentairesLaisser un commentaire

  1. J’ai beaucoup entendu parler de ce livre, je l’ai vu et revu sur les étals des libraires, mais je ne suis absolument pas tentée, et encore moins par le format audio, surtout pour ce genre de lectures.
    J’ai souvent été tentée de tester le format audio pour des grands classiques français par exemple, histoire de combler des lacunes… tout en comblant l’ennui de certaines situations où on ne peut pas avoir de vrai bouquin entre les mains, mais quand j’ai écouté la ‘bande-annonce’ là, je me suis dit AU SECOURS, ça gâche tout je trouve.
    Bref je remets ça à plus tard !

    • Cette « marketisation » du livre me laisse perplexe… les bandes annonces, pub radio, etc. Car d’un côté ça amène d’autres lecteurs, un public qui lit peu, et pourquoi pas lui donne envie de s’attaquer à des lectures plus ‘consistantes’ et en même temps, ça rebute les lecteurs assidus.
      Je me tiens au courant de ce qui se fait dans le secteur du livre vu le métier que je veux exercer, et tous les professionnels à qui j’ai posé la question sont d’accord : le livre audio a un public très limité.
      Et c’est toujours plus sympa que Derrick pour faire une panière de repassage! Mwahaha 😉

  2. je découvre ton blog par le biais de ma recherche sur ce livre. J’ai apprécié ta critique constructive et le fait que tu aimes Tracy Chevalier m’a conforté dans mon jugement -:)

    Je ne l’ai pas lu, je ne le lirais pas.
    Cependant, je l’ai écouté sur Europe 1 et ô surprise : la narration orale a fonctionné pour moi !
    Autant je suis réservée quant à la lecture d’oeuvre littéraire par audio (et là je parle d’oeuvre littéraire…voire de littérature tout court), autant pour ce type de « roman », c’est parfait !
    Un genre de roman photo audio, calibré pour un très large lectorat (féminin)
    Les voix sont attachantes, on se laisse prendre sans AUCUN EFFORT.

    Pour ne pas me mettre de mauvaise humeur, je renonce à jeter un oeil à la bande annonce !

    Je te mets immédiatement dans mes liens !

    • Bonjour Patte et merci pour la visite!
      La comparaison avec un roman photo c’est assez pertinent. Je suis d’accord que le format audio pour ce genre de roman passe très bien, je doute que si je l’avais lu traditionnellement je serai arrivée au bout.
      Merci de me mettre dans tes liens, j’aimerais bien aller faire un tour sur ton blog mais tu n’as pas mis l’adresse, si jamais tu repasse par ici, ça serait gentil de m’envoyer le lien 😉

  3. Un livre audio pendant le repassage… Belle idée! je l’ai juste testé en voiture, pour changer de la musique.
    Europe 1 a eu une bonne idée, tiens, après tout si cela fait lire les gens.
    Quant au livre, je l’ai lu, que dis je dévoré, cela coule bien. Même si j’en vois les défauts. Mais en général un roman épistolaire est assez accrocheur.

    • Oui c’est une bonne initiative d’Europe 1, j’aime beaucoup cette radio en général.
      La version abrégée c’est vraiment super pour le repassage ou la voiture, ça fait passer le temps de manière plus agréable. J’ai un autre livre audio en réserve et c’est le texte intégral, en anglais en plus, il dure 16h, ça va être autre chose…!

      • Which one ? 🙂

      • Très étonnant de ma part : le dernier roman de Sarah Waters 😉

      • The Little Stranger ? Great great great !

  4. J’ai essayé une ou deux fois les livres audio mais je n’arrive pas assez à me concentrer… décidément, je préfère la lecture version papier. En ce qui concerne ce roman, je l’avais trouvé assez décevant mais je suis comme toi, j’aime bien le « décalé » dans le temps et l’espace…

  5. Pas un livre pour moi !
    Merci pour ton commentaire sur mon blog
    J’espère que tu ne regretteras pas ton inscription à la newsletter, j’écris tous les jours ! (enfin en ce moment)

  6. Je suis une sans blog -:)
    Mais une question tout de même concernant ce « roman » : j’ai écouté la version audio d’Europe. Distrayant et léger, grâce au travail des deux acteurs j’ai l’impression.

    Si bien que j’ai un petit souci maintenant : heu…comment cela se finit ? La rencontre donne quoi ?

    J’imagine un rebondissement. D’autant que l’auteur semble avoir trouver le bon filon puisqu’un tome 2 est annoncé. Arf ! (une pensée émue pour la bande annonce à venir…)

    Si on pouvait me souffler à l’oreille la fin (de toute façon même dans un format économique de poche, je n’achèterais pas cet ouvrage)

    …..Pour répondre à Maggie, l’avantage de ce type d’historiette pour un livre audio : on réussit à garder son attention. Ce qui est plus difficile dans le cadre d’une œuvre littéraire.

  7. Je garde un souvenir somme toute plutot agréable sur ce titre, malgré quelques agacements devant la procrastination des personnages (mais il fallait bien faire durer). La fin m’a beaucoup plu en revanche !
    Et merci pour le lien vers les livres audio, ce peut etre excellent à l’heure du déjeuner (livre + sandwich plein de mayo = cata assurée pour moi, j’ai renoncé 😀 !)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :